Quelle est l’origine du massage ?

 

L’origine du massage est très ancienne et multiculturelle. Le massage est une méthode de soin du corps la plus simple qui s’est beaucoup développée au fil du temps.

L’étymologie du mot « massage » aurait plusieurs origines mais toutes avec une ressemblance. Le massage se définit comme une action presser légèrement avec les mains.

Tant en Orient qu’en Extrême Orient, avec les découvertes énergétiques et thérapeutiques des médecines traditionnelles, que dans l’Antiquité Grecque et Romaine avec leurs thermes, ou en Occident avec les débuts de la kinésithérapie et ses nombreux dérivés ont beaucoup évolué.

Cependant, le terme « massage » est adopté en France qu’au XIXe siècle alors que son existence date depuis plus de 15 000 ans grâce à la découverte de peintures rupestres.

En Occident, le massage date de l’époque Gréco-Romaine et il aurait été pratiqué à tous les niveaux de la société, du spécialiste à l’esclave lors des épreuves de gladiateurs afin de connaitre notre corps. A cette époque déjà, le massage était source de conflits entre les médecins et les kinésithérapeutes à cause de leurs connaissances anatomiques plus ou moins similaires.

C’est aussi à cette époque que les thermes font leur apparition. Construit par les Romains, inspirés par le savoir médical Grec, plus de 3 000 personnes pouvaient s’y baigner et se faire masser. Cependant, les thermes se feront fermés par Constantin Ier car ils seront devenus des lieux de débauches.

Avant J .C :

 

  • Le massage Ayurvédique par les indiens, vise à drainer les toxines accumulées dans le corps vers la sphère digestive de façon à permettre leur élimination ;
  • Le massage Tui Na par les chinois, prend en compte les méridiens et les points d’acupuncture du corps – thérapie de réflexologie plantaire ;
  • Le massage Thaï par les thaïlandais, permet de stimuler la circulation sanguine et sa flexibilité ;
  • Le massage Amma par les japonais, créé par des masseurs aveugles, consiste à répartir le ch’i (énergie) dans tout le corps en le faisant circuler vers les extrémités par la pression des doigts sur des points précis ;
  • Le massage Shiastu par les japonais également, utilise la pression par le toucher afin de stimuler des points sur l’ensemble du corps selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise ;

Après J.C :

 

  • Le massage Lomi lomi, par les hawaïens, a pour principe de toucher le psychisme pour relâcher les tensions et les blocages tenaces ;
  • Le massage suédois, par le suédois Pehr Heinrick Ling, soulage en particulier les courbatures mais aussi les tensions musculaires et le stress ;
  • Le massage lymphatique, permet de stimuler la circulation de la lymphe et à détoxiquer l’organisme, tout en renforçant le système immunitaire ;
  • Le massage californien par les américains, consiste autant à la détente que l’éveil d’une conscience psycho-corporelle ;
  • Le massage Watsu par Harold Dull, technique de relaxation accompagné, pratiqué dans un bassin d’eau de mer ;
  • Le massage prénatal par les américains, vise à lutter contre les gênes physiques et émotives survenant durant la grossesse.
  • La réflexologie plantaire par les chinois et découverte par un médecin américain, vise à stimuler des points réflexes au niveau du pied ;
  • Le massage aux pierres chaudes issus des plaines des États-Unis, permet détoxifier l’organisme.

Mais avec toutes ces méthodes de massages, comment bien choisir son massage ?

 

Les massages de relaxation ont une visée non thérapeutique et sont contre-indiqués dans certains cas : fièvre, maladies infectieuses, infections cutanées contagieuses, troubles circulatoires, troubles cardiaques, fractures et blessures récentes, interventions chirurgicales récentes, arthrite, ostéoporose, hémophilie, diabète, cancer, sida, l’épilepsie uniquement avec l’accord officiel du médecin et les grossesses pour le massage assis.

Il semblerait évident que la première chose que l’on souhaite lors d’un massage, c’est qu’il fasse du bien et qu’il nous détende. Chaque massage a sa spécialité. Si l’on veut des résultats, il est préférable de prendre un massage en fonction de ses besoins, c’est à ce moment là que le choix est important.

Vous pouvez faire des recherches sur les types de massages proposés dans les instituts de votre côté. Il est également possible de demander directement l’avis d’un spécialiste à l’institut de votre choix en cas de doute

Le Salon Haute Détente vous propose une diversité de massages qui seront là pour vous satisfaire. Du massage Californien au Shiatsu, passant par le massage Suédois ou encore le Amma assis, un large choix pour une meilleure chance de se relaxer. 

Votre salon de Médecines Douces vous accueil sur Marseille 13006 et ses alentours