Massages

Diplômé et certifié par l’école Arnika en Massages et Bien-être

Organisme de formation en Naturopathie, Massages et Bien Etre – Plus de 15 ans d’expérience

Le massage californien est un soin décontractant, procurant une détente profonde, corporelle et psychologique.

Ce massage aussi connu sous le nom de massage Esalen (du nom de l’institut Esalen, situé à Big Sur en Californie, qui donna naissance à de nombreuses thérapies et techniques corporelles), vient des Etats Unis. En moins de 50 ans, ce massage s’est répandu en France et dans toute l’Europe. Incontournable,  son approche à la fois douce et simple,  tente à réconlier les plus réfractaires avec l’idée du massage et à redonner au toucher toute son importance. Très relaxant et rééquilibrant, il est en outre devenu dans nos sociétés de tensions, l’arme anti-stress par excellence.

Pratiqué sur la peau dénudée avec les mains imprégnées d’une huile que l’on met à tiédir pour plus de confort et qui leur permet de glisser parfaitement sur l’ensemble du corps. Cette huile est généralement associée à des huiles essentielles odorantes, choisies pour leurs propriétés relaxantes. Des mouvements légers et fluides, suivis par des pressions glissées, plus appuyées sur les zones plus tendues, le tout étant effectué à une rythme plutôt lent. Les mains suivent un chemin précis, le long des chaînes musculaires et des méridiens d’acupuncture permettant un véritable “lâcher-prise” .

Le massage suédois est particulièrement efficace contre les courbatures, la tension musculaire et le stress. Sa technique de base est la percussion et ses mouvements s’appliquent généralement sur les tissus mous du corps, les articulations, les tendons et les muscles. Ses techniques ont été mises au point par un Suédois nommé Pehr Heinrick Ling (1776-1839), qui était à la fois un poète, un enseignant et un médecin. Elles étaient à l’origine destinées à optimiser la performance physique des athlètes. Heinrick Ling était parti du principe que la pensée avait un certain pouvoir sur le corps. Pour lui, seul un esprit sain peut être à l’origine d’un corps sain.

La notion de courbature est au centre de cette technique. Causées par d’infimes lésions des fibres musculaires suite à des efforts physiques importants, la courbature est une douleur musculaire qui se manifeste 24 h ou 48 h après l’effort physique. Cette douleur perdure parfois pendant toute une semaine et elle s’accentue lorsque les muscles sont activés.

Le massage suédois stimule la circulation sanguine pour une meilleure oxygénation et élimination des toxines , grâce à plusieurs gestes comme la percussion, l’effleurage par des mouvements ascendants vers le cœur, le pétrissage par les doigts et la pulpe des mains. Il est particulièrement recommandé pour :

  • Les douleurs chroniques et aiguës
  • Retrouver tonus, bien-être, relaxation et souplesse du corps
  • Faciliter le drainage, élimination des toxines
  • Favoriser ainsi la circulation sanguine
  • Lutter contre le stress, l’anxiété et la dépression

Pratique ancestrale issue de Bali en Indonésie. Ses techniques combinent celles des massages indien, chinois, indonésien et principalement ayurvédique. Comme le massage ayurvédique, le massage balinais cherche l’équilibre des 3 éléments : l’air, l’eau et le feu. 3 systèmes représentés par ces 3 éléments : le système nerveux, le système digestif et le système hormonal.Les mouvements appliqués visent à combiner douceur, relaxation, tonus et énergie : Pétrissage, effleurage, palper-rouler, percussions, digito-pressions. Le massage Balinais se divise en deux parties. La première composée de légères caresses, de pétrissages et de frictions par les pouces, les mains et les avant-bras sur tout le corps destinée à tonifier et à dynamiser le corps.

Ce massage est conseillé pour :

  • Revitaliser et booster le corps en énergie
  • Détendre les muscles
  • Douleurs lombaires
  • Apporter une harmonie entre le physique et le mental
  • Évacuer fatigue et tension

Aussi appelé massage hawaïen, c’est un massage ancien que pratiquaient les indigènes polynésiens d’Hawaï. Les guérisseurs traditionnels, qui l’utilisent dans leur pratique, s’en transmettent les techniques depuis de nombreuses générations. Lomi lomi c’est le toucher dans l’esprit de aloha (respect, attention) qui relie le corps, le cœur et l’âme à la source de vie. C’est avant tout un massage à l’huile. Le praticien utilise de l’huile chaude en grande quantité. Les mouvements utilisés sont très amples et plutôt rapides, rappelant ainsi les vagues, la mer, le va-et-vient de l’eau des îles d’Hawaï.  Le praticien utilise surtout les avant-bras pour masser. Le corps est étiré, assoupli, modelé et apaisé.

C’est avec ses doigts, et particulièrement avec ses pouces, que le praticien effectue des pressions – plus ou moins appuyées et plus ou moins longues – tout le long des méridiens, canaux invisibles dans lesquels circule l’énergie. Issu du « an-ma », un massage ancestral nippon, le shiatsu a été reconnu au Japon comme médecine à part entière en 1954. Reconnu pour sa capacité à soigner rapidement les maux du corps comme ceux de l’âme.

Suivant les principes de la médecine chinoise, le shiatsu stimule les points d’acupuncture qui manifestent un manque d’énergie et libère ceux qui ont accumulé un trop-plein. Il met véritablement le doigt là où ça fait mal. En s’attaquant aux causes et non aux symptômes, les effets bénéfiques peuvent parfois se faire attendre. Il arrive que l’on sorte de séance avec les mêmes maux, voire que l’on souffre, pendant deux ou trois jours, de nouveaux désagréments, comme des céphalées ou des insomnies. Inutile de s’inquiéter, c’est le signe que le corps se libère.

Développé aux Etats Unis dans les années 80 par David Palmer, c’est une méthode de détente et de relaxation sur chaise, déjà très répandu dans les pays anglo-saxons pour lutter contre le stress en entreprise. Il semble que le terme “Amma”, utilisé pour la désigner, soit une déformation occidentale du terme “Anma”. Combinant plusieurs techniques corporelles qui s’apparentent au Shiatsu : pressions, percussions, vibrations, tapotements, effleurages. Le praticien effectue un enchaînement précis appelé “Kata” en japonais, littéralement, “une série d’actions structurées”.

La personne qui reçoit le Amma reste habillée, assise confortablement sur une chaise ergonomique. Il est appliqué sur le dos, les hanches, la nuque, les bras, les mains et la tête.  Répondant parfaitement aux conditions de vie de notre société et aux besoins de l’homme moderne affairé. Il rend le massage accessible à un large public du fait qu’il se pratique souvent sur le lieu de travail ou à domicile, évitant ainsi les problèmes de déplacements. Ce massage:

  • Favorise la circulation de l’énergie
  • Contribue à la résistance au stress, apaise et calme
  • Favorise un sommeil réparateur
  • Entraîne une meilleure élimination des toxines
  • Soulage la douleur
  • Réduit les tensions musculaires
  • Augmente la conscience de son corps et de ses émotions
Haut de page
Tags : , ,